05 novembre 2012 ~ 0 Commentaire

422 chirurgie », conclutil. Manteau Moncler Homme

Je n’en pouvais plus. C’était si frustrant ! » Leur mésententefaillit briser leur amitié. « Le cancer se contrefout de tes jus de fruits ! insistaitil quand Jobs lui parlaitde ses traitements diététiques. Tu ne peux pas t’en débarrasser sans la chirurgie et une bonne dosede produits chimiques. » Même le diététicien Dean Ornish, pionnier des méthodes alternatives etnutritionnelles pour le traitement des maladies, fit une longue promenade en sa compagnie et tenta dele persuader que, parfois, les méthodes traditionnelles étaient la seule solution. « Vous avez vraimentbesoin de la chirurgie », conclutil. Manteau Moncler Homme
L’obstination de Jobs dura neuf mois après son diagnostic, établi en octobre . Elle était enpartie due à sa vision distordue de la réalité, son côté obscur. « Je pense que Steve désire si férocement que le monde fonctionne d’une certaine manière qu’il croit pouvoir le plier à sa volonté, sedisait Levinson. Parfois, ça ne marche pas. La réalité ne pardonne pas. » Le revers de cetteincroyable aptitude à se concentrer sur un objectif était sa redoutable volonté de faire abstraction deschoses indésirables. Sac Moncler pas cher Ce mode de fonctionnement lui avait permis de faire de grands progrès, mais cen’était pas sans contrepartie. « Il a cette capacité à ignorer les problèmes qu’il refuse d’affronter, meconfia sa femme. Il est comme ça. » Quand il s’agissait de sujets personnels liés à sa famille ou sonmariage, de ses difficultés ou défis professionnels, ou encore de ses problèmes de santé et de soncancer, Jobs refusait parfois tout bonnement de s’impliquer. Par le passé, « sa pensée magique » comme l’appelait sa femme – l’idée qu’il pouvait plier lemonde à sa volonté – avait porté ses fruits. Mais elle serait impuissante contre le cancer. Vestes Moncler Enfant
Laurenesupplia les proches de son mari, y compris sa sœur, Mona Simpson, de le convaincre d’accepterl’opération. Enfin, en juillet , le scanner montra que la tumeur avait grossi et sans doute produitdes métastases. Cette donnée l’obligea à affronter la réalité. Jobs fut opéré le samedi juillet au Stanford University Medical Center. Il ne subit pas une« opération de Whipple » complète, correspondant à l’ablation d’une grande partie de l’estomac, desintestins et du pancréas. Les médecins envisagèrent cette solution, puis décidèrent d’adopter uneapproche moins radicale, moins invasive, consistant à ne retirer qu’une partie du pancréas.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Cabasvanessabruno |
Firavakokatiko |
Dcouvrirparis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Doux, cartes postales
| Witchcraft, popular beliefs...
| Domoclers