30 octobre 2012 ~ 0 Commentaire

340 ce même principe. Polo Moncler Homme

Mon équipe de pirates était entièrement composée de ce genre de profil. Des gars au top niveau. Les gens disent souvent qu’ils n’aiment pas travailler ensemble. Mais la vérité, c’est que les bons n’aiment pas travailler avec des mauvais. Chez Pixar, il n’y avait que la crème de la crème. À mon retour chez Apple, j’ai décidé d’appliquer ce même principe. Polo Moncler Homme
Il était essentiel de mettre en place un système de recrutement collégial. Un candidat au marketing doit être reçu par les responsables du design et du développement. J’ai appliqué le même mode de recrutement que Oppenheimer quand il a constitué son équipe pour construire la bombe atomique. J’étais loin d’être aussi efficace que lui, mais il était un modèle de management pour moi. Ce procédé pouvait se révéler intimidant, mais Jobs avait le don de repérer les talents. Un jour, ilvoulut recruter une équipe pour travailler sur l’interface graphique du nouveau Mac OS. Moncler pas cher Femme Jobs avaitreçu un jeune homme, mais l’entretien ne s’était pas très bien déroulé. Le candidat était nerveux. Plustard ce jourlà, Jobs tomba sur le jeune homme, complètement abattu, assis dans le hall, qui insistapour lui montrer l’une de ses idées. Jobs visionna une petite démo, utilisant Adobe Director, sur lamanière d’aligner les icônes en bas de l’écran. Quand le curseur passait sur une icône, il se muait enune loupe qui faisait apparaître les vignettes en grand. Le patron d’Apple fut tellement impressionnéqu’il engagea le jeune homme surlechamp. Doudoune Moncler
Cet effet de loupe devint l’une des caractéristiques duMac OS X. Le concepteur continua à inventer d’ingénieux effets, comme le défilement avec inertie (ceteffet sympathique qui fait que l’écran continue de glisser encore un moment après la fin du balayage). L’expérience de Jobs chez NeXT l’avait fait mûrir, sans pour autant l’attendrir. Il n’avait toujours pasde plaque d’immatriculation sur sa Mercedes et se garait systématiquement sur les emplacementsréservés aux personnes handicapées, tout près de l’entrée du siège social, monopolisant parfoismême deux places. C’était devenu un sujet de plaisanterie récurrent dans l’entreprise. Des employés avaient notamment bricolé une pancarte indiquant « park different » et l’un d’eux avait transformé lesymbole de la chaise de handicapé en logo Mercedes.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Cabasvanessabruno |
Firavakokatiko |
Dcouvrirparis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Doux, cartes postales
| Witchcraft, popular beliefs...
| Domoclers